PPAAO / WAAPP - MALI
PROGRAMME DE PRODUCTIVITE AGRICOLE EN AFRIQUE DE L´OUEST / WEST AFRICA AGRICULTURAL PRODUCTIVITY PROGRAMME
RAPPORT D’ACHEVEMENT (version provisoire)
jeudi 01 janvier

Historique

Dans un contexte international en profonde mutation, les enjeux et défis de développement apparaissent multiples et multiformes. En effet, une analyse sommaire de ce contexte de développement fait ressortir une forte influence de certaines problématiques sur les indicateurs de croissance économique et d’amélioration des conditions et de l’environnement social des populations. Il s’agit entre autres de la crise financière internationale, de la crise de l’emploi, du phénomène des migrations internationales, des effets du changement climatique, du terrorisme international.
En Afrique plus particulièrement, d’autres défis existent qui rendent plus complexe le contexte de développement. Ainsi, on note principalement l’inadéquation des politiques de gouvernance, la multiplication des foyers de conflits armés et d’insécurité récurrente, la spéculation foncière, l’insécurité alimentaire, la vulnérabilité et la pauvreté des populations.
Au regard de ces constats, la question du développement durable se pose avec acuité au sein du système de coopération internationale de façon générale et en Afrique plus particulièrement.
Les réponses de la communauté internationale à ces défis s’articulent autour de la promotion de la bonne gouvernance, de l’intégration régionale, l’harmonisation des politiques, du développement des marchés régionaux, de l’émergence d’une société civile plus active et de la promotion du genre.
Dans ce cadre, de nombreuses initiatives ont été promues en Afrique. Ainsi, le Nouveau Partenariat pour le Développement de l’Afrique (NEPAD) a développé un Programme Compréhensif pour le Développement Agricole (PCDA) dont le pilier IV se rapporte à la recherche agricole, au développement et à la dissémination de la technologie.
A la demande du NEPAD, le Forum pour la Recherche Agricole en Afrique (FARA) a développé un Cadre Régional pour la Productivité Agricole en Afrique, le FAAPP.
Le FAAP a servi de cadre pour la formulation de programmes régionalisés comme le Programme Ouest Africain pour la Productivité Agricole (WAAPP). Des programmes similaires seront mis en œuvre dans d’autres régions de l’Afrique.
En lien avec cette dynamique continentale, la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et l’Union Economique et Monétaire Ouest Africain (UEMOA) ont appuyé le CORAF et les 3 premiers pays (Ghana, Mali et Sénégal) qui se sont engagés dans ce processus à préparer le Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO) plus connu sous le sigle anglais West Africa Agricultural Productivity Program (WAAPP).
En effet, le secteur agricole en Afrique Sub-Saharienne a enregistré ces dernières années une forte baisse des taux de productivité. Les principaux facteurs qui expliquent cette faible productivité agricole sont :
• la faiblesse des dépenses publiques et des financements privés alloués à la recherche, au développement et à la diffusion des technologies améliorées ;
• la faiblesse de liens entre les systèmes de recherche, la vulgarisation, les producteurs et les agro-industriels ;
• l’inexistence de mécanismes appropriés de diffusion et de transfert des technologies produites ;
• et surtout l’absence d’intégration et d’harmonisation des politiques agricoles nationales.
Face à ces constats, pour améliorer durablement leur productivité agricole, les pays africains ont alors compris la nécessité de promouvoir des politiques d’intégration régionale. C’est dans ce cadre que s’inscrit l’initiative de la CEDEAO et du CORAF. La CEDEAO comprend 15 pays membres pour une population totale d’environ 250 millions d’habitants. Tous les pays membres de la communauté sont classés parmi les pays à faibles revenus, avec de faibles indices de développement humain. En outre, certains d’entre eux sont classés parmi les pays les plus pauvres au monde. L’agriculture représente 35% du Produit National Brut (PNB), fournit plus de 15% des produits d’exportation, et occupe 65% de la main d’œuvre, ce qui lui confère une place prépondérante dans la région. Toutefois, l’incidence de la pauvreté reste très élevée en milieu rural où réside 60% de la population. En milieu rural, les populations dépendent essentiellement de l’agriculture pour leurs activités de subsistance. La sécurité alimentaire demeure un problème majeur, voire chronique dans la partie nord ou sahélienne de la région. L’exploitation sauvage des ressources naturelles et minières (orpaillage) polarise fortement la main d’œuvre agricole d’où son impact négatif très marqué sur la promotion des activités rurales.
Dans cette région, il est évident que l’accroissement de la production et de la productivité agricole apparaît comme le socle le plus solide pour promouvoir la sécurité alimentaire et améliorer les conditions de vie des populations. L’atteinte des Objectifs de Développement du Millénium d’ici l’an 2015 exigera des pays africains qu’ils atteignent une croissance annuelle de la production agricole de l’ordre de 6%. Dans cette perspective les pays de la CEDEAO ont adopté une approche régionale à travers leurs politiques agricoles et leurs appuis à une agence régionale de mise en œuvre, le Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricole (CORAF). Cette approche permet d’atteindre les objectifs suivants : (i) rationaliser l’utilisation des ressources humaines et financières limitées, (ii) éviter les duplications, et (iii) réaliser des économies d’échelle et créer des effets induits tout en atténuant les impacts négatifs transfrontaliers. Elle s’appuie aussi sur des stratégies globales de développement articulées autour de l’interconnexion des infrastructures de développement (routes, réseaux électriques, réseaux téléphoniques, aménagements) et l’adoption de politique commune exigeant des pays concernés de consentir des efforts d’harmonisation de leurs politiques internes.
Le PPAAO/WAAPP s’inscrit au cœur de cette approche et des stratégies de mise en œuvre.
Télécharger tout le document

Facebook Google+ Twitter Linkedin

Sommaire récapitulatif du Mardi 09 Mai 2017 dans les locaux de la...

samedi 17 juin 2017

Depuis 2007, les pays du WAAPP-1A travaillent à renforcer la...

samedi 10 décembre 2016

Le PPAAO- Mali a introduit environ mille têtes de mouton Balami et a...

samedi 17 juin 2017

Septième session du Comité National de Pilotage du...

jeudi 01 décembre 2016
Photos
PHOTO
Atelier-PIF
PHOTO
Bourse-de-semences
PHOTO
CNRA-7Session
PHOTO
formation-LCV
Vidéos
WASSACHIE
Insémination Artificielle
Riz nerica
Semoir philippin
Liens des partenaires
Ministère du développement Rural
Comité National de la Recherche Agricole (CNRA)
Institut d'Economie Rurale (IER)
Institut Polytechnique Rurale de Katibougou (IPR/IFRA)
CORAF/WECARD
Banque Mondiale
Partage avec les réseaux
Facebook
Google+
Twitter
Linkedin
Adresse
Route de Koulouba Face Ex-ENA FDPU - BP E: 1911
Tél./Fax : (223) 20 22 71 65 / 20 22 69 19
E-mail : cnra@cnra-mali.org
Bamako - Mali


Copyright ©   www.waappmali.org   2017  Tous droits réservés.